LES AMOURS ALTERNATIVES

Au commencement était la lumière blafarde d’un salon étriqué et une table basse jonchée de cadavres de canettes. Entassé.e.s autour, des potes d’enfance. C’était il y a 3 ans. Soraya créait un site de relais culturel féministe et féminin. Pour écrire ces femmes actrices et créatrices de cette époque, émergentes ou non, celles qui font la différence de nos jours.

Depuis le salon est beaucoup plus grand, les potes ont un peu vieilli.e.s mais les mêmes canettes trônent sur la table. Le site a évolué, sa popularité a augmenté, des soirées ont été organisées. L’esprit de départ lui n’a pas bougé. Les potes aiment la musique, ils l’écoutent parfois en silence, mais c’est rare. Souvent en parlant de cul et de fringues. En s’arrachant les cheveux devant l’actualité, sur l’impossible logique du monde et toutes les injustices qui en découlent.

D’univers très différents, les potes s’accordent sur l’importance de la culture comme catharsis, comme vecteur de bonheur. L’organisation d’événement parait inéluctable, l’envie de propager ces valeurs devient furieuse et c’est ainsi qu’il y a un peu plus d’un an sous cette impulsion, l’association Les Amours Alternatives est créée. Les idées fusent, les artistes féminines à présenter sont légions. Développer le site internet est une évidence pour arriver à toucher le public le plus étendu possible. La mise en lumière du travail de toutes ces femmes peut se faire sous diverses formes, les potes ne veulent pas s’arrêter à l’organisation de soirées dites clubbing. Des expositions dans des lieux chaleureux et accessibles au plus grand nombre, des concerts où les artistes pourront s’exprimer dans toutes leurs dimensions, mais aussi des conférences, sur des sujets liés la culture LGBT et queer.

JH