Carrie Mae Weems : faire voir pour se faire entendre

Aux côtés notamment d’artistes afro-américaines telles que Lorna Simpson et d’Adrian Pipes, Weems politise le monde de l’art et poétise celui du mouvement pour les droits civiques. L’artiste originaire de Portland, Oregon, s’impose au début des années 1980 comme une figure majeure d’un art militant afro-féministe. Au travers de photographies et vidéos, elle explore de manière novatrice les questions de genre, de race et de classe sociale.

ae-21458863jpg-8981a2c95158829d

Représenter la classe noire américaine est une arme de lutte. Partant de sa propre perspective de femme et montrant la complexité de son identité, Carrie Mae Weems (1953-) attaque les représentations stéréotypées qui entretiennent inégalités et racisme.

Une rétrospective en 2014 au Guggenheim consacre son œuvre et présente notamment deux de ses séries majeures : The Kitchen Table (1990) et From Here I Saw What Happened and I Cried (1995-1996).

The Kitchen Table met en scène l’artiste dans l’espace intime et symbolique de la cuisine. Les photographies dévoilent les relations qu’elle y entretient en tant que femme : envers ses amants, sa famille, ses proches. En imaginant ces instantanés quotidiens, Weems interroge sa place de femme noire américaine, à l’intersection de différents rapports de pouvoir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

From Here I Saw What Happened and I Cried présente des photographies documentaires de femmes et d’hommes noir-e-s afro-américain-e-s. Carrie Mae Weems se réapproprie ces photographies avec l’ajout de textes et d’un filtre rouge. Ce procédé expose avec éclat l’intentionnalité première de ces clichés : être les vecteurs de stéréotypes racistes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ainsi, au fil de ses travaux, Carrie Mae Weems s’attache à inscrire en fil rouge de son œuvre l’idée d’une responsabilité en tant qu’artiste, une responsabilité plurielle, à la fois politique, sociale et poétique.

Despite the variety of my explorations, throughout it all it has been my contention that my responsibility as an artist is to work, to sing for my supper, to make art, beautiful and powerful, that adds and reveals; to beautify the mess of a messy world, to heal the sick and feed the helpless; to shout bravely from the roof-tops and storm barricaded doors and voice the specifics of our historic moment.

Carrie Mae Weems

Pour aller plus loin :

Publicités