CINÉMA : Women SenseTour – In Muslim Countries

Crédit Photo: Site de Women Sense Tour Crédit Photo: Site de Women Sense Tour

Mardi 17 mai été projeté le premier épisode de Women SenseTour – In Muslims Countries à l’IRIS : Sarah Zouak, porteuse de ce projet, présentait alors son périple d’un mois au Maroc à la rencontre de cinq femmes actrices de l’émancipation des femmes.

Ce soir-là dans la salle de conférence de l’IRIS, plusieurs dizaines de personnes se sont réunis pour assister à la projection d’un documentaire d’une ancienne étudiante de l’école, Sarah Zouak. Cette dernière, tiraillée entre son pays, la France, ses origines marocaines et sa foi musulmane pose la problématique suivante : dans quelles mesures être une femme musulmane est en contradiction avec les idées féministes qu’elle à depuis toujours défendues ? C’est à cette question, à première vue conflictuelle, que répond Sarah Zouak à travers une série de cinq documentaires, le premier nous menant donc au Maroc.

Elle y passera un mois avec sa caméra, partant à la rencontre de cinq femmes, jeunes, moins jeunes, rurales et urbaines ayant comme point commun d’avoir la foi. Ces cinq femmes œuvrent pour l’émancipation des femmes sur leur territoire en portant des associations ayant différents objet : venir en aide aux femmes seules -veuves, divorcé, mère isolées- ; rénover les écoles des villages montagnards ; faire en sorte de préserver l’agriculture dans leur village ou encore, relire le coran dans une perspective féministe. La place des femmes dans la société marocaine est encore à construire ; les cinq femmes que Sarah Zouak présente sont pleinement actrice de cette construction.

La jeune  femme souhaite utiliser ces documentaires avant tout comme outil pédagogique : de nombreuses projections sont mises en place en Ile-de-France, mais aussi en Province, afin de partager avec le plus grand nombre cette expérience, levier de tolérance. Par ailleurs, au début du mois de mai, l’équipe de Women Sensetour à lancé l’association Lallab  qui a pour but, à travers différentes actions et un magazine en ligne, de faire entendre les voix des femmes musulmanes pour lutter contre les oppressions sexistes et racistes. Questionnée sur la potentielle suite de son projet, Sarah Zouak ne cache pas son envie de repartir avec son sac à dos et sa caméra afin de rencontrer d’autres femmes alliant leur foi et le changement social.

Si une campagne de crowdfunding a permis de préparer le voyage, les différents acteurs de Women SenseTour – In Muslims Countries (montage, étalonnage, collecte de fond) ont tous travaillé bénévolement pour mener à bien la série documentaire ; les documentaires sur la Tunisie, la Turquie, l’Iran et l’Indonésie, actuellement en cours de post-production, encore un peu de patience donc !

 

http://womensensetour.com/