PHOTOGRAPHIE : Genevieve Gaignard

Genevieve Gaignard est une artiste originaire du Massachusetts et diplômée en 2014 de Yale en spécialisation photographie.

Selfie de Genevieve pour les Amours Alternatives
Selfie de Genevieve pour les Amours Alternatives

Véritable mélange ethnique de son père qui est noir et de sa mère blanche, personne ne destinait Geneviève à une telle carrière artistique, ni même elle. Au tout début, elle voulait devenir boulangère, une ambition qui a très vite pris une nouvelle direction.

En entrant à l’école d’art du Massachusetts, elle prend  un de ses professeurs comme modèle qui la dirige et lui apprend à construire son travail en partant de ses inspirations personnelles (chansons, films préférés..). Sa chambre, au fil des années, devient peu à peu une vraie salle d’exposition, remplie de collages faits à partir d’images tirées de magazines. En commençant son premier cours de photographie en noir et blanc, elle voue un vrai culte au travail de la photographe Diane Arbus et commence à faire ses propres autoportraits qui détermineront la ligne de son travail.

Toute l’oeuvre de Genevieve est tournée sur l’appropriation culturelle : véritable diva disco aux touches afro, elle s’intéresse aux différents types de personnages qui peuvent déterminer notre identité. À travers plusieurs installations réalisées au cours de ces dernières années, l’artiste mêle collages, autoportraits et culture du selfie avec une touche d’humour.

A GOLDEN STATE OF MINE – INSTALLATION A THE CABIN LOS ANGELEES 2015

_thumb_a-golden-state-of-mind_the-cabin-la_final_jpg_1000x1000_detail_q98

 

Dans cette exposition l’artiste choisit de représenter les multiples clichés de la Californie à travers des autoportraits. Elle exprime aussi la nostalgie qu’elle a connue en sortant de sa petite campagne et en découvrant le contraste existant avec les grandes villes. Elle explore également la politique des genres et de la culture contemporaine  en s’affichant en bimbo blonde platine et déconstruit les clichés des canons de beauté.

 

SOLO SHOW US ONLY – SHULAMIT NAZARIAN GALERY – VENICE LOS ANGELES

larger (1)

Dans cette exposition l’artiste crée un dialogue entre plusieurs femmes via différentes salles : trois pièces qui représentent trois femmes différentes ayant des personnalités se rapprochant de celle de Genevieve.  Dans la première image, on découvre une pièce aux murs jaunes, on devine son hommage à la culture afro-américaine, un portrait de Malcom X au mur ainsi que plusieurs autoportraits où elle est coiffée de tresses.

La deuxième pièce Pink-Lady, ornée de rose, est très prude : on devine  une femme passionnée de chats, plus jeune et frêle.

La dernière pièce, une salle de bain, où est accroché un autoportrait à la gloire du film HAIRSPRAY, une femme plus forte et plus confiante. Trois salles qui représentent les différentes facettes  de la féminité, accompagnées d’objets vintages, presque démodés, à la gloire des années 90.

 

DERNIER SHOW EN DATE A SPRING/BREAK ARTSHULAMIT NAZARIAN GALERY – VENICE LOS ANGELES 2016

Capture d’écran 2016-03-28 à 16.06.36

Dans cette exposition, comme les précédentes on retrouve des pièces aménagées. Cette fois-ci seulement deux, à l’image de deux femmes qui habitent ensemble, la première nommée HairHopper et la seconde CatLady. Influencée par la culture drag, elle recrée deux personnages et deux pièces plus riches de détails, s’interrogeant sur la fluidité des genres et de la sexualité.

 

 

Genevievre Gaignard est une artiste riche de culture, qui utilise son corps comme media principal de son art. Grace à ses autoportraits elle imagine et représente un autre idéal de la féminité face aux clichés de beauté imaginés auparavant.

Pour ceux qui en veulent plus je vous invite à suivre son instagram : @creativecurvyginger et également sa chaine youtube où elle mime ses tubes préférés, comme ici avec Bitch Better Have My Money de Rihanna.