GALANTE : le dernier numéro du fanzine érotico-féministe sort très bientôt !

Nous avons rencontré Zoé et Marilou, créatrices du fanzine érotico-féministe Galante dans leur atelier à Montreuil ; leur sixième numéro sort dans quelques semaines, moment pour nous de vous parler un peu plus de ce fanzine qui vous veut du bien.

C’est en avril 2014 que se forme le collectif de femmes et se lance dans l’aventure du fanzine, cette publication indépendante ancrée dans la philosophie du Do It Yourself. Basé à Montreuil, le groupe s’est installé dans un atelier qu’il partage avec plusieurs artistes ; elles se sont forgées un cocon, un espace propice à la création doté de tout le matériel nécessaire pour créer leur objet. A l’époque, Charlotte, qui fait des études de journalisme, écrit un article à propos de la levrette, sans parvenir à le faire publier. Zoé, sa collègue de bureau qui a une formation de graphiste, est interpellée par cet article qu’elle trouve dommage de laisser aux oubliettes. L’idée germe, se forme, se concrétise : Galante numéro 00 est née et portera sur le vaste thème de la levrette.

Un noyau de six femmes se forme : chacune a une activité professionnelle, mais l’envie de faire quelque chose d’autre, quelque chose pour elles, les animent. Il s’agira dorénavant de trouver un thème principal pour chaque numéro et d’illustrer ce thème à sa manière, à travers des textes, des photographies, des illustrations. Notre société est truffée d’images à tendance érotiques, pornographiques, or ce que mettent en avant les jeunes femmes c’est une vision alternative de ces sujets non sans une pointe d’humour : elles portent un regard neuf sur la sexualité, le plaisir et le corps qu’elles revendiquent à l’opposé de l’image de la femme véhiculée dans notre société actuelle. Connaître son corps, se réapproprier sa sexualité et l’assumer sont les maîtres mots de Galante. Elles remettent l’écrit au goût du jour, présentent le travail d’artistes de différents horizons à travers la publication de leur œuvres, proposent des interviews.

Édité en 500 exemplaires, le fanzine est fait à partir de papier recyclé, les photos qui y sont intégrées proviennent toutes d’un film argentique et la première de couverture est sérigraphiée en couleur : du fait maison conçu avec soin ! Le sixième numéro sort au début du mois prochain ; après avoir exploré la levrette, les poils, le strip-tease où encore les sex-toys, le collectif se penche sur la pornographie. Dorénavant au prix de 5€, vous pourrez vous procurez le bel objet lors de la soirée organisée par le collectif le 7 avril prochain au Bar à Bulles (La Machine du Moulin Rouge). Projection, exposition, lecture, effeuillage… Galante vous prépare une belle soirée « érotiquement sexuelle », à ne pas manquer ! Vous trouverez plus d’infos par ici.

Retrouvez Galante sur leur page Facebook et Instagram

Publicités