NEWS : Femmes à poil, Femmes à poils

Rasoirs, bandes de cire, épilateur électrique… Véritable révolution ou objets de torture ? Au fond est ce qu’on sait vraiment pourquoi on supprime cette fourrure qui au final fait partie de nous 

Feu d’artifice dans ta culotte

Qu’est-ce que c’est chiant de s’épiler, avoue, ça fait mal, c’est souvent long et quand t’es célibataire tu te demandes pourquoi tu te fais chier. Alors, même quand t’es en couple pourquoi ça devient plus important de finir en petit chat sans poil ? Bien évidemment les hommes ne sont pas concernés, eux ils s’épilent s’ils le veulent genre quand ils font du sport. Sinon rien à fouttre, les poils c’est béstial, c’est viril t’as vu. Mmmh le sexiiisme.
Du coup on arrache tout, ou du moins on essaie parce que les gens dans la rue ils sont pas très très gentils, même quand t’as juste oublié de passer un coup de rasoir sous tes aisselles. Bah ouais mais bon les gars, y a des jours où t’as pas le temps ou juste la flemme même si y’a pas grand-chose, et en plus il fait chaud. Niksam, je vais pas m’étouffer sous un jean, je fais péter les poils Keskia, encore heureux que ce soit pas puni par la loi.

Ceci dit, ça fait quand même du bien de s’épiler, petite sensation d’aération, on finit quand même plus tout nu que tout nu. Ca, les médias l’ont bien compris. On nous bourre le cerveau de pub et d’images qui nous montrent que les poils c’est mal, ça pue, c’est moche et c’est sale. Que si tu veux plaire tu as besoin de tout éradiquer ou plutôt « prendre soin de soi ». « Il faut souffrir pour être belle ». Depuis des années l’industrie cosmétique se fait des couilles en or sur notre dos et divers vendeurs en profitent tel que Swarovski (s’il vous plait) en commercialisant de magnifiques bijoux de pubi (ça s’appelle la vajazzling).
C’est pas tout, les poils ça repousse les violeurs, et oui, même si vous vous faites chier à tout virer, un super collant à gros poils noirs et frisés a été inventé pour dissuader les prédateurs sexuels de nous importuner. Alors, non seulement on met de la thune pour tout arracher, mais faut aussi en dépenser pour en avoir de faux ?! En plus ça peut peut-être l’exciter encore plus parce que OUI, il y a des hommes qui aiment les poils chez les femmes. C’est naturel après tout.

C’est pas elle qui dira le contraire

Bon et du coup qu’est ce qui est mieux pour nous ?
Ce qu’il faut savoir c’est qu’on peut être poilu ET sexy ET que c’est pas aussi sale qu’on le pense.
Je m’explique: au niveau des aisselles, les poils permettent de réguler la transpiration en l’emprisonnant et ainsi réduit les mauvaises odeurs, si si. De plus, cette petite touffe augmente la production de phéromones qui libèrent des odeurs très très sensuelles au cours de l’acte sexuel.
Poils incarnés, douleurs, rougeurs, vieillissement prématurée de la peu, c’est ce qu’on fait subir à notre pauvre zizi qui ne demande qu’un peu d’attention et de douceur. Le comble dans toute cette torture c’est qu’on paye pour se l’infliger et on pollue la nature et on est content !
Enfin bon, moi je dis ça mais c’est pas pour autant que je vais zapper la case épilation avant d’aller retrouver mon keum. Qu’il s’en soucie ou non franchement je m’en fout, on peut dire ce qu’on veut, c’est pas parce qu’une femme fait le choix de ne pas se raser qu’elle est négligée ou chelou. Dans le même sens, c’est pas parce qu’on choisit de se tondre qu’on subit le diktat du genre et qu’on se rabaisse. On libère son corps comme on l’entend. Et puis merde, aimez vous comme vous êtes : avec ou sans poils, mais venez pas m’emmerder avec votre conformisme ou à l’inverse votre anticonformisme conformiste.

Bisous poilus

Morticia

Publicités