News : Un petit magazine qui fait du bien

 

 

 

 

« Anormale ». C’est comme ça qu’on appelle les homos en Algérie et c’est justement pour revendiquer cette anormalité qu’un  groupe de militants pour la cause LGBT a intitulé leur magazine El Shad, premier magazine algérien s’adressant à toute la communauté LGBT sorti le 20 Novembre 2014.

Tout commence le 10 Octobre 2007 lorsque de petits militants fixent cette date annuelle pour célébrer la Journée Nationale des Lesbiennes, Gay, Bisexuels, Transsexuels d’Algérie. Elle consiste à allumer une bougie, un geste simple qui éclaire le chemin de l’espoir à une visibilité et une reconnaissance des droits à tous dans un pays où l’homosexualité est encore punie par la loi ou violemment réprimandée. Depuis quelques années un évènement Facebook a été créé visant à sensibiliser l’international : il suffisait d’allumer une bougie à 20h et d’en poster une photo sur le mur de la page afin d’apporter son soutien.

 

La date du 10 Octobre devient symbolique et est choisie en 2011 pour lancer officiellement l’association Alouen, « Couleurs » en arabe, visant directement la communauté LGBT algérienne. Elle tient en deux mot:
Lutter : – contre les discriminations et la violence
Contribuer : – à l’acceptation et à l’intégration qui engendrera l’épanouissement ; à la lutte contre le Sida et les IST.

C’est à partir de tous ces changements que le premier magazine s’adressant à la communauté LGBT d’Algérie est créé et mit en ligne, seul pays Maghrébin à ne pas avoir le sien. El Shad vise à faire progresser la tolérance envers ces « anormaux » encore trop peu manifestes dans ce pays où les mentalités globales les empêchent encore de vivre pleinement leur différence :  » l’anormalité est normale et la différence est une richesse » prône le magazine, les incitant à s’accepter comme ils sont. « Ce n’est qu’en faisant connaître ces problèmes que l’on peut faire accepter les différences. »
Pour cette première édition qui sera semestrielle, le sujet principal sera la transsexualité, mise en avant grâce à l’interview d’une femme exceptionnelle, une transgenre au passé difficile ; le magazine a choisi comme date le 20 novembre en rapport avec la Journée Internationale du souvenir Trans (célébrée depuis 1998).

Voilà, la communauté LGBT est partout et souhaite les mêmes droits qu’ailleurs. Le prochain magazine sortira en février et cette fois-ci il sera traduit aussi en arabe, il parlera de la vraie cause pour laquelle tout le monde se bat: l’amour. Mais en attendant allez feuilleter celui-là http://madmagz.com/fr/magazine/407844#/page/1

Publicités