NEWS : La parité en France, on avance aujourd’hui !

Infographie Femmes.Gouv.fr

 

Après les 6 mois de suspense ayant succédé à l’adoption du texte au sein de l’Assemblée Nationale, le Sénat a approuvé hier après-midi l’adoption du projet de loi visant à établir une parité réelle entre hommes et femmes dans la vie quotidienne.

 

Forte de sa transversalité, cette loi apparaît comme un véritable progrès dans la quête de l’égalité des sexes. En effet, les mesures principales du projet concernent comme beaucoup le milieu professionnel, mais aussi les inégalités économiques, les questions de violences faites aux femmes ainsi que le sexisme ordinaire.

 

Si le chemin semble encore bien long avant d’arriver à la concrétisation de ces mesures, l’implication du gouvernement et la cohérence du projet laissent entrevoir une possibilité de mise en œuvre effective et relativement rapide.

 

Les dispositifs prévus par cette loi ne sont cependant pas des nouveautés. Ces derniers viennent faire échos aux précédentes lois sur la parité qui ont pour la plupart échoué. Le renforcement des sanctions et la mise en lumière du caractère universel du sexisme dans l’ensemble de la société sont autant de moyens mis en œuvre afin d’organiser une lutte générale contre les inégalités. En cela, ce projet de loi constitue une véritable avancée par rapport aux projets précédents, traitant souvent du sexisme au cas par cas.

 

Les engagements sont clairs et répertoriés dans le sommaire du Projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes : Faire progresser l’égalité professionnelle, lutter contre la précarité des femmes, protéger les femmes des violences dont elles sont victimes et leur garantir une égale dignité au sein de la société et assurer une juste représentation des femmes dans cette dernière.

 

Forte d’une impulsion gouvernementale certaine incarnée par ce projet et du soutien d’un cadre européen depuis bien longtemps préoccupé par la place des femmes au sein de l’Union, la France semble donc être sur la bonne voie. Ceci étant, si l’étude d’impact du projet promet des objectifs à court terme, il en faudra certainement plus pour changer en profondeur les mentalités et arriver à une véritable égalité des sexes.