ART-P : BARBARA KRUGER « YOUR BODY IS A BATTLE GROUND »

barbara_kruger_your_body_is_a_battleground

« ton corps est un champ de bataille »

Elle est née le 26 janvier 1945 à New York, elle étudie à la Parson School of design avec Diane Arbus, et puis dans les années 80 son travail connait une grande effervescence.

C’est une artiste conceptuelle, ancienne graphiste  du célèbre Mademoiselle,  son oeuvre est partagée entre collages, photographies et slogans marqués de rouge. Barbara bouscule les esprits de son époque, la société de consommation bat son plein, elle lance donc sa contre attaque. Elle détourne l’image publicitaire de l’époque pour la faire sienne, en s’appuyant notamment sur le rapport de force entre les hommes et les femmes.

Barbara_Kruger_13

 

Viser tous les aspects de domination quelconque, dans une société où l’homme domine clairement, elle ne se considère pas comme féministe, très peu sont les artistes féminins de l’époque à s’être fait une place. Cependant, dans quelques-unes de ses oeuvres elle se bat pour l’image de la femme, notamment celle qui est renvoyée à travers les différentes publicités. « Who’s the fairest of them all » oblige le spectateur à s’y interroger.

Print

Le langage elle en fait sa propre arme, dans une époque aussi hostile sur le travail artistique féminin, elle n’apporte aucune réponse, ses oeuvres sont mêlées de questionnements , ce qui est d’autant plus intéressant. Elle crée un grand espace de parole ou les questions les plus importantes ont leurs places: les rapports de dominations, l’importance de ne pas renier sa vraie nature, se battre, elle force également la remise en question des femmes en tant qu’objet .

C’est l’une des premières à intégrer à un monde qui à l’époque n’était réservé et attribué qu’aux hommes, de part son travail sur le langage elle fait appel à la conscience de ses spectateurs, elle bouscule les regards, détourne les slogans les plus connus et réussi à faire le plus dur : la remise en question.

http://www.barbarakruger.com/

 

 

 

Publicités